Christie Julien, Piano

Christie Julien

Christie Julien

La pianiste française Christie Julien a fait ses débuts comme soliste aux Etats-Unis avec l’Orchestre symphonique national en interprétant le concerto n° 3 de Bartok sous la direction de Leonard Slatkin au Kennedy Center (Washington). Tim Page du Washington Post a écrit alors que « le jeu de Julien était empli de force et d’une poésie abstraite ». Christie Julien a récemment interprété le Concerto pour piano n° 1 de Tchaikovsky, le concerto n° 1 de Chopin sous la direction de Luis Haza et le concerto « l’Empereur » de Beethoven sous la direction de Jed Gaylin. En juin 2003, elle a été invitée au festival Cape May de ce dernier, et a interprété, toujours sous sa direction, le concerto n°3 de Beethoven. Paul Sumers, du journal de la Société classique du New Jersey écrivit : « La jeune pianiste française Christie Julien a su donner toute sa substance à cette œuvre […] Toutes ses grandes vertus pianistiques apparurent au public d’un bout à l’autre de sa prestation. Sa ligne musicale est aussi techniquement irréprochable qu’expressive. Elle a cet étonnant pouvoir d’éclairer d’une lumière tendre les passages les plus intimes et retient presque sa puissance dans les passages les plus emportés ». À Washington, elle s’est produite lors du millenium Stage au Kennedy Center dans le cadre du Festival Beethoven. Le Washington Post rendit alors hommage à « l’élégance de Mlle Julien dans son interprétation de velours au clavier de son Boesendorfer ».
Cette musicienne de chambre passionnée a été l’invitée de nombreux festivals à travers les États-Unis, à Santa Fe, La Jolla, Great Lakes et Ravinia. Elle s’est en outre distinguée en Chine, au Japon et en Europe, jouant avec divers ensembles de musique de chambre, suscitant à chaque fois le salut unanime de la critique. Elle a donné à plusieurs reprises des concerts au Shriver Hall et reçut l’hommage du critique du Baltimore Sun pour sa musique de chambre : « Christie Julien offre un jeu merveilleusement contrôlé et d’une admirable netteté ». La carrière de Christie Julien a débuté en Europe lorsqu’elle s’est produite au Philharmonic Hall de Berlin après avoir remporté la compétition Steinway pour jeunes pianistes en France. Elle a été récompensée de la prestigieuse bourse Yamaha et obtenu ses premiers prix de piano et de musique de chambre au Conservatoire national supérieur de Paris. Christie Julien a été invitée, par le pianiste légendaire Léon Fleisher, à étudier avec lui au Peabody Conservatory et s’est vu offrir ensuite la bourse Lavoisier par le gouvernement français. Elle a obtenu également, lors de concours, la bourse intégrale du Peabody Conservatory qui lui a permis de compléter ses études et de décrocher son diplôme de musicien soliste « Artist Diploma ».
Parallèlement à ces nombreux concerts, elle est régulièrement invitée à animer des masterclasses à travers le monde dans différents conservatoires: à Beijing, au Japon, à Las Vegas, dans le New Jersey ou au Canada.
En 2008 elle a fait une tournée de concerts en récital en Amérique Latine (Bolivie, Brésil, Pérou) également en soliste au cours de l’été 2008 aux Festivals de Lourmarin (France) et de Palerme (Italie).
Depuis 2007, Christie Julien est membre du jury de présélection du prestigieux Concours international de piano et de violon Marguerite Long-Jacques Thibaud, puis a été nommée membre du comité artistique du Concours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>