Stéphanie Moraly (Violon)

StéphanieMoraly portrait Iannis PLEDELStéphanie Moraly débute le violon à l’âge de 6 ans et fait montre d’un talent très précoce. Elle remporte son premier concours à 10 ans et, à 11, donne son premier récital, obtient le Premier Prix du Concours Jeunes Prodiges Mozart et se produit en soliste aux Théâtres des Champs-Elysées et du Châtelet à Paris, ainsi qu’à Prague. A 16 ans, elle entre au Conservatoire de Paris, en sort avec un Premier Prix à 19, et part ensuite se perfectionner avec Michèle Auclair au New England Conservatory de Boston. Lauréate de nombreux concours et fondations, Stéphanie Moraly se produit en soliste avec orchestre en France, en Italie, aux Etats-Unis, en Lituanie et au Brésil avec des orchestres tels l’Ensemble Orchestral de Paris, l’Orchestre des Pays de Savoie ou l’Orchestre National Symphonique de Lituanie. Elle donne de fréquents récitals, se passionne pour la musique de chambre, et participe à de nombreux festivals dans le monde entier.
Egalement remarquée très tôt pour ses qualités de pédagogue, Stéphanie devient, à 20 ans, assistante de Michèle Auclair à Boston. Titulaire du Certificat d’Aptitude de violon, elle se voit sollicitée pour donner cours et masterclasses en France et à l’étranger (Brésil, U.S.A., Canada…) et est actuellement Professeur au Conservatoire d’Orléans. Ayant à cœur d’être une artiste accomplie, Stéphanie poursuit également un Doctorat de musicologie à la Sorbonne, sa thèse portant sur la Sonate française pour violon et piano. En tant que jeune musicologue, elle est l’invitée de colloques internationaux, et l’auteur de publications diverses.
Passionnée de sonate, S. Moraly sort en 2010 son premier disque « The Meeting of the Waters » : L’Intégrale de l’œuvre pour violon & piano d’Olivier Greif (label Triton), avec le pianiste Romain David. Acclamé par la critique, le CD a obtenu 5 Diapasons, faisant connaître le duo Moraly-David qui depuis connaît une riche actualité. Parmi les récentes actualités de Stéphanie, signalons des récitals à l’Eglise de la Madeleine ou au Théâtre de l’Athénée à Paris, des concerts en soliste – tel le Concerto de Beethoven avec l’Orchestre Symphonique d’Orléans sous la direction de Jean-Jacques Kantorow en avril 2011 –, ainsi que ses concerts (Salle Molière de Lyon) et captations (France Musique, Arte Live Web) avec l’Ensemble Syntonia, dont elle est désormais membre, et avec qui elle est actuellement en résidence à la Fondation Polignac de Paris.

Caroline Montier (Chant)

Caroline Montier Chanteuse, comédienne, pianiste accompagnatrice et chef de chœur, elle poursuit sa formation musicale parallèlement à des études de Lettres Modernes.

Elle étudie le piano à l’École Normale de Musique et au conservatoire de Pantin où elle obtient un 1er Prix.
Elle étudie le chant d’abord à l’Ecole Normale de Musique avec Caroline Dumas, Daniel Delarue au CRR d’Aubervilliers-La Courneuve, puis avec Alexandra Papadjakou au conservatoire d’Evreux où elle obtient un 1er Prix.
Elle se perfectionne ensuite avec Christian Papis, Cynthia Jakoby (Essen), Maria Lagios (Chicago) et Bernadette Mercier.
Elle suit également les master-classes d’Annick Massis pour le rôle de Lucia di Lamermoor, et de Mariella Devia à Turin.
Chanteuse éclectique, elle s’intéresse tout autant à l’opéra qu’à la musique contemporaine, la musique ancienne, les musique populaires du monde et le jazz.
Elle a interprété sur scène plusieurs rôles d’opéra (La Contesse dans Le Nozze di Figaro, Eurydice dans Orfeo ed Euridice, Musetta dans La Bohême, Donna Anna dans Don Giovanni, Konstanze dans L’Enlèvement au Sérail…), a chanté en tant que soliste de nombreux oratorios (Messe en ut et Requiem de Mozart, Deutsches Requiem de Brahms, Messie et Laudate Pueri Dominum de Haendel, Gloria de Poulenc, Magnificat de Rutter…).
Elle travaille régulièrement à la création d’œuvres de compositeurs contemporains, et a participé notamment au festival de musique européenne de Chalon-sur-Saône.
Elle a été soliste pendant dix ans de l’ensemble « Ligeriana », salué par la critique pour ses enregistrements de musique médiévale.
Elle crée en 2005 le DUO ADELA avec lequel elle enregistre et joue en France et à l’étranger un répertoire qui mêle musique savante et populaire dans une dizaine de langues différentes, et est membre depuis 2009 du trio vocal féminin « Les Swinging Poules », mêlant swing et chanson française.

Passionnée de pédagogie et de technique vocale, Caroline Montier enseigne le chant depuis 15 ans à l’École de Musique Prizma à Boulogne-Billancourt.
Depuis de nombreuses années elle forme des chanteurs, enfants et adultes, qu’elle initie à l’art du chant, en tant que musicienne accomplie, technicienne avertie et soucieuse d’une pratique saine et libre.