Stéphanie Moraly (Violon)

StéphanieMoraly portrait Iannis PLEDELStéphanie Moraly débute le violon à l’âge de 6 ans et fait montre d’un talent très précoce. Elle remporte son premier concours à 10 ans et, à 11, donne son premier récital, obtient le Premier Prix du Concours Jeunes Prodiges Mozart et se produit en soliste aux Théâtres des Champs-Elysées et du Châtelet à Paris, ainsi qu’à Prague. A 16 ans, elle entre au Conservatoire de Paris, en sort avec un Premier Prix à 19, et part ensuite se perfectionner avec Michèle Auclair au New England Conservatory de Boston. Lauréate de nombreux concours et fondations, Stéphanie Moraly se produit en soliste avec orchestre en France, en Italie, aux Etats-Unis, en Lituanie et au Brésil avec des orchestres tels l’Ensemble Orchestral de Paris, l’Orchestre des Pays de Savoie ou l’Orchestre National Symphonique de Lituanie. Elle donne de fréquents récitals, se passionne pour la musique de chambre, et participe à de nombreux festivals dans le monde entier.
Egalement remarquée très tôt pour ses qualités de pédagogue, Stéphanie devient, à 20 ans, assistante de Michèle Auclair à Boston. Titulaire du Certificat d’Aptitude de violon, elle se voit sollicitée pour donner cours et masterclasses en France et à l’étranger (Brésil, U.S.A., Canada…) et est actuellement Professeur au Conservatoire d’Orléans. Ayant à cœur d’être une artiste accomplie, Stéphanie poursuit également un Doctorat de musicologie à la Sorbonne, sa thèse portant sur la Sonate française pour violon et piano. En tant que jeune musicologue, elle est l’invitée de colloques internationaux, et l’auteur de publications diverses.
Passionnée de sonate, S. Moraly sort en 2010 son premier disque « The Meeting of the Waters » : L’Intégrale de l’œuvre pour violon & piano d’Olivier Greif (label Triton), avec le pianiste Romain David. Acclamé par la critique, le CD a obtenu 5 Diapasons, faisant connaître le duo Moraly-David qui depuis connaît une riche actualité. Parmi les récentes actualités de Stéphanie, signalons des récitals à l’Eglise de la Madeleine ou au Théâtre de l’Athénée à Paris, des concerts en soliste – tel le Concerto de Beethoven avec l’Orchestre Symphonique d’Orléans sous la direction de Jean-Jacques Kantorow en avril 2011 –, ainsi que ses concerts (Salle Molière de Lyon) et captations (France Musique, Arte Live Web) avec l’Ensemble Syntonia, dont elle est désormais membre, et avec qui elle est actuellement en résidence à la Fondation Polignac de Paris.