Thomas Delclaud (Piano)

thomas delclaudPianiste concertiste, Compositeur et Pédagogue, il enseigne le piano au conservatoire de musique de Genève depuis septembre 2008.

Il y anime également le cours complémentaire d’improvisation clavier en collaboration avec Pierre Mancinelli et un atelier « piano en herbe » pour les petits de 5-6 ans.
Il s’est produit en concert, notamment avec le Kupka Duo qu’il a formé avec le contrebassiste Christophe Béreau; et les duos Leos et Noctuelles qu’il a partagé respectivement avec la violoncelliste Miwa Rosso et le pianiste Guillaume Levy.

Plus récemment, il collabore avec le trio A.R.K (Renato Kahmi au violon et Antonina Zharava au violoncelle) et notamment pour un projet original autour d’une œuvre picturale exécutée en concert autour d’un programme musical consacré à Brahms et Dvorak. Un projet de disque pour juillet 2017 est en cours autour « d’escales musicales » à travers leurs pays respectifs.
Dans le domaine de la composition, Thomas Delclaud a créé ses mélodies dans le style russe à l’amphithéâtre de l’opéra de Lyon. Il a par ailleurs écrit des pièces instrumentales et vocales pour ensemble baroque commandé par le festival «Entre Ciel et Terre» de Briançon.

L’année 2010-2011 a été en autre l’année de composition de son conte musical pour enfant «La Fameuse Invasion de la Sicile par les Ours» d’après Dino Buzzati, créé à Paris puis à Genève.
Il a enregistré au Japon en 2014 un disque autour de la musique franco-japonaise avec notamment sa pièce « Cosmos » écrite pour le hautboïste français Florent Charreyre.  

Plus récemment, il s’illustre par la composition de musique de films muets en collaboration,avec Pierre Mancinelli : Vendémiaire, film muet créé en novembre 2014 au festival de Compiègne, et Nosferatu, film muet créé en mai 2016 au festival des Athénéennes à Genève.
Enfin, suite à une commande du conservatoire de Genève, il compose un conte musical (L’ours qui jouait du piano), créé en juin 2016, autour de seize pièces pédagogiques mettant en scène divers jeunes pianistes et une conteuse.

Joseph Birnbaum (Piano)

joseph BirnbaumJoseph Birnbaum est diplômé du CNSM de Paris, où il a étudié auprès de Frank Braley et Haruko Ueda, après avoir obtenu le Diplôme de Concert de la Schola Cantorum. Il a également bénéficié des conseils de prestigieux musiciens comme Rena Shereshevskaya, Jean-Claude Pennetier, Jacques Rouvier ou encore Itamar Golan.

Désireux d’explorer la musique au-delà de la seule dimension pianistique, il est également violoniste depuis son plus jeune âge. En outre, sa famille férue de littérature lui a permis de cultiver un goût pour la pluridisciplinarité, qu’il a nourri notamment en entreprenant des études de philosophie.

Joseph Birnbaum nourrit un grand intérêt pour la médiation culturelle et donne ainsi des concerts-conférences portant sur des répertoires variés, comme Bach auquel il voue une passion, mais aussi Mozart, Schubert, Beethoven, Prokofiev, Berio… Il intervient également auprès des plus jeunes et des personnes à mobilité réduite, comme lors du festival L’Opéra au Village (Bouches-du-Rhône), au festival Les Musicales du Parc à Wesserling (Alsace), au Centre Cerise à Paris, ou encore au Théâtre Jean Ferrat (Charente).

Son amour de la musique de chambre l’amène à former un duo avec sa sœur Léa Birnbaum, violoncelliste, et à jouer régulièrement en quatre mains avec la pianiste Maroussia Gentet. Il a aussi pu partager la scène avec des artistes de renom (Christophe Poiget, Peter Bruns, Frank Braley) et se produire avec orchestre sous la direction des chefs Aurélien Azan-Zielinski et Julien Leroy.

Lauréat de divers concours (Prix « Henri Dutilleux » au Concours International d’Ile-de-France-Opus Yvelines, Concours Steinway & Sons, Les Virtuoses du Cœur, Prix Romantique et Prix « Fauré » au Concours Claude Bonneton de Sète…) Joseph Birnbaum se produit de plus en plus souvent dans le cadre de festivals en France comme à l’étranger (Festival Piano en Valois, Les Concerts d’Esther, Espace Bernanos, Eglise Saint-Ephrem à Paris, Festival les Musicales du Lubéron, Festival Un Piano sous les Arbres à Lunel-Viel, Festival les Musicales du Parc à Wesserling, Musique en Dîmes, Printemps Musical des Alizées d’Essaouira – Maroc, Festival Awtar de Ben Guerir – Maroc, Festival International de Piano à Quaregnon – Belgique, Saison musicale du Goethe Institut, Saison musicale de la Maison Vuitton…) et sur des scènes comme la Salle Gaveau ou le Théâtre Adyar. Enfin, il a récemment pu se produire à la radio lors de l’émission de Gaëlle Le Gallic, « Génération Jeunes Interprètes », sur France Musique.

Dans ses projets figure notamment la sortie prochaine d’un CD consacré à la musique française, avec la violoncelliste Armance Quéro.

Virginie Boulignat (Violon)

Virginie Boulignat

Virginie Boulignat débute  le violon à l’âge de 12 ans  au Conservatoire de Montluçon  puis à 14 ans elle poursuit  ses études musicales à Paris auprès d’Yvonne Blot  pour qui elle gardera un profond respect .Mme Blot lui transmettra l’amour de la musique et du violon.
En 1992 elle entre au Conservatoire  Supérieur  De  Paris  où elle obtiendra  en  1994 son 1er prix de violon dans la classe de Georges Balbon .A Lausanne  elle se  perfectionne  au côté de  Pierre  AMOYAL   jusqu’en 1998.

Depuis  elle  joue  au  sein  de divers  Orchestres  Parisiens  et Nationaux  et  enseigne également  le violon depuis 2012  à l’école associative Polynotes  à Paris où à son tour elle essai au mieux de transmettre cet amour de la musique  et du violon .Actuellement  membre de l’orchestre Hélios : jeune orchestre  à géométrie variable  crée en 2014 et dirigé entre autres par Jean Charles Dunand jeune chef dynamique et prometteur. Outre la grande musique classique, elle reste ouverte à tout style de musique  et aime également  la comédie musicale  et  se passionne  tout  particulièrement  pour la musique de  film.

Olivier Ombredane (Flûtes)

Olivier OmbredaneUne double formation jazz et classique a permis à ce musicien de découvrir et de se perfectionner depuis de nombreuses années aux musiques traditionnelles d’Amérique du sud au contact notamment du groupe « Pachacamac ».
Une pratique éclairée d’instruments tels que la quéna sud-américaine ou le « naï » roumain lui permet de rencontrer de nombreux artistes tels que : Mariana Montalvo, Bernard Strubert, Dominique Dimey, Tierra del Sur.
Fondateur des groupes Quintillo, Massala, et Opal, il enrichit aussi son répertoire en écrivant des musiques pour le théâtre comme la Compagnie Ucorne, Le rugissement de la libellule, ou encore Carp Théâtre.

Il réalise les recueils pédagogiques Colorissimo (3 vol.) Colorisaxo (3 vol.) et Clarissimo (3 vol.) aux Editions Billaudot.

COURS INDIVIDUELS ET ATELIER COLLECTIF
Dans ce stage, je propose un travail autour des musiques populaires latino-américaines adapté à la flûte traversière ; les musiques du Venezuela de la Colombie, d’Argentine, de Cuba et du Brésil seront abordées (travail autour du son et du phrasé spécifique à ces musiques)
LATIN’FLUTE orchestra : Atelier collectif de flûtes permettra de réutiliser tout l’acquis des cours individuels en vue d’une pratique collective.

Date de Présence : du 22 juillet au 5 août 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Caroline Dufourcq-Krause (piano)

Caroline Dufourcq-KrauseFormée initialement en Russie par un professeur du conservatoire de Moscou, puis en France où elle obtient son diplôme de Supérieur des conservatoires de la ville de Paris en 1983 dans la classe de Suzanne Audier, professeur associée d’Alfred Cortot à l’Ecole Normale de Musique de Paris. Caroline Dufourcq choisit d’exercer la profession d’avocat dans une « première vie » professionnelle puis revient à la musique en intégrant le cycle spécialisé de piano au CRD d’Evry en 2011 tout d’abord dans la classe d’Anne Crépin-Leblond puis de Jean Claude Henriot.
Elle obtient son DEM de piano en juin 2013 ainsi que le diplôme de pédagogie de la Schola Cantorum de Paris en juin 2015.

Depuis 2009, elle est professeur de piano à titre particulier à Paris et enseigne régulièrement au CRD d’Evry. Elle est par ailleurs professeur de piano à la Schola Cantorum, où elle accompagne aussi les classes musicales (pour le chant) du Collège Sévigné  « 

Caroline Montier (Chant)

Caroline Montier Chanteuse, comédienne, pianiste accompagnatrice et chef de chœur, elle poursuit sa formation musicale parallèlement à des études de Lettres Modernes.

Elle étudie le piano à l’École Normale de Musique et au conservatoire de Pantin où elle obtient un 1er Prix.
Elle étudie le chant d’abord à l’Ecole Normale de Musique avec Caroline Dumas, Daniel Delarue au CRR d’Aubervilliers-La Courneuve, puis avec Alexandra Papadjakou au conservatoire d’Evreux où elle obtient un 1er Prix.
Elle se perfectionne ensuite avec Christian Papis, Cynthia Jakoby (Essen), Maria Lagios (Chicago) et Bernadette Mercier.
Elle suit également les master-classes d’Annick Massis pour le rôle de Lucia di Lamermoor, et de Mariella Devia à Turin.
Chanteuse éclectique, elle s’intéresse tout autant à l’opéra qu’à la musique contemporaine, la musique ancienne, les musique populaires du monde et le jazz.
Elle a interprété sur scène plusieurs rôles d’opéra (La Contesse dans Le Nozze di Figaro, Eurydice dans Orfeo ed Euridice, Musetta dans La Bohême, Donna Anna dans Don Giovanni, Konstanze dans L’Enlèvement au Sérail…), a chanté en tant que soliste de nombreux oratorios (Messe en ut et Requiem de Mozart, Deutsches Requiem de Brahms, Messie et Laudate Pueri Dominum de Haendel, Gloria de Poulenc, Magnificat de Rutter…).
Elle travaille régulièrement à la création d’œuvres de compositeurs contemporains, et a participé notamment au festival de musique européenne de Chalon-sur-Saône.
Elle a été soliste pendant dix ans de l’ensemble « Ligeriana », salué par la critique pour ses enregistrements de musique médiévale.
Elle crée en 2005 le DUO ADELA avec lequel elle enregistre et joue en France et à l’étranger un répertoire qui mêle musique savante et populaire dans une dizaine de langues différentes, et est membre depuis 2009 du trio vocal féminin « Les Swinging Poules », mêlant swing et chanson française.

Passionnée de pédagogie et de technique vocale, Caroline Montier enseigne le chant depuis 15 ans à l’École de Musique Prizma à Boulogne-Billancourt.
Depuis de nombreuses années elle forme des chanteurs, enfants et adultes, qu’elle initie à l’art du chant, en tant que musicienne accomplie, technicienne avertie et soucieuse d’une pratique saine et libre.

Anna Maria Barbara (violon)

annabAnna Maria BARBARA est diplômée de violon et de pédagogie de l’Académie de musique de Katowice en Pologne.
Elle a approfondi ses études avec Gaëtane Prouvost au Conservatoire du XVème arrondissement à Paris, puis avec Alexis Galpérine au CRR de Rueil-Malmaison (1er prix à l’unanimité) et au CRR de Boulogne-Billancourt dans la classe de perfectionnement.
En 2002, avec trois autres musiciennes, elle fonde le quatuor Miliné qui intègre ensuite la classe du quatuor Ysaÿe au CRR de Paris.
Anna est lauréate de concours internationaux : Prix d’honneur du Concours Léopold Bellan à Paris, 1er Prix du Concours international de Turin dans la catégorie « quatuor à cordes » avec le quatuor Miliné.
Elle a eu l’occasion de se produire au sein de plusieurs formations et orchestres, notamment : Orchestre de Chambre de Silésie, Orchestre de la Radio polonaise (NOSPR) à Katowice, ensemble 2e2m…
Anna est régulièrement invitée à jouer dans l’Orchestre Symphonique de Bretagne (OSB) à Rennes.
Elle partage sa vie professionnelle entre ses activités de concertiste et l’enseignement du violon au Conservatoire municipal de Montrouge où elle occupe le poste de professeur.

Pascal de Loutchek (Guitare)

né en Frapascal deloutcheknce dans un milieu Musical et d’immigrés s’est très vite senti à l’étroit et n’a cessé de vouloir agrandir l’horizon.
Parcourant le monde en tournée avec le chanteur Ivan Rebroff, au Brésil, puis aux Etats-Unis et au Canada il rencontre des musiciens extraordinaires qui sont toujours aujourd’hui une source d’inspiration pour lui, durant un séjour d’un an au Japon, il apprend l’art Floral et fréquente assidument les « no pant’s bar ».
En 1988 il joue au théâtre Mogador, c’est la rencontre avec les Tziganes du Théâtre Romen de Moscou.
Il est à la source de la création du groupe « ARBAT ». Il crée des arrangements pour Marie Claude Piettragala dans un de ses spectacles de danse. il enregistre plusieurs albums sur les thèmes de la Russie, de la bossa nova …
Sa devise est une phrase de Monsieur Pierre Dac  » si la matière grise était plus Rose on aurait moins les idées noires !

Cécilia Parody (Chant)

cecilia parody

Cecilia Parody soprane est née à Cordoba, en Argentine. Une fois diplômée en tant que professeur de musique et en direction de chœur à l’institut Domingo Zipoli, elle étudie le chant lyrique au Conservatoire Verdi de Milan, en Italie.

Elle a remporté le concours « Mario del Monaco », de Sicile. Elle interprète les rôles principaux de nombreux opéras, de compositeur tels que Verdi, Rossini, Mozart, Bellini, ou encore Puccini.
En France, Cécilia débute au Théâtre du Châtelet dans Faust sous la baguette de Jeffrey Tate et a chanté en tant que soliste avec l’orchestre de Radio France, L’orchestre Colonne, l’Ensemble Orchestral de Paris.
Dans le répertoire contemporain participe a des créations de Mauro Zuccante, Philippe Hersant et de John Rutter.
Elle exerce également intensément sa profession de professeur de chant, et intervient régulièrement au sein de CEPRAVOI (Centre de Pratiques Vocales), en tant que préparatrice vocale pour de nombreux chœurs de la région Centre, elle est souvent sollicitée pour donner des cours et des master classes de technique vocale et d’interprétation.

Stéphanie-Marie Degand (Violon)

Stephanie-Marie Degandstephanie-marie-degand2

Élève à Caen de Jean-Walter Audoli mais aussi d’Emmanuelle Haim, Stéphanie-Marie Degand est admise à l’unanimité en 1990 au Conservatoire de Paris dans la classe de Jacques Ghestem où elle fait un parcours original et remarqué (quatre 1ers prix et un cycle de perfectionnement en violon). Elle y fonde sa démarche actuelle en étudiant tant les répertoires romantique et contemporain que baroque et classique, se perfectionnant auprès de William Christie, Patrick Bismuth, Christophe Rousset et Christophe Coin.

Depuis Stéphanie-Marie Degand mène une carrière brillante et atypique. Soliste, récitaliste, chambriste mais aussi violon solo engagé, elle s’attache à rechercher les sonorités et les styles propres à chaque œuvre du vaste répertoire violonistique. Cette démarche artistique est régulièrement saluée : Grand Prix de l’Adami 95, 2ème Prix du Concours Ferrras-Barbizet 97, finaliste au concours Munich ARD 98, Révélation Classique au Midem 98, Lauréate de la Fondation Natexis 99 et Prix de la Sacem 2002. En 2005 elle est nommée Révélation « Soliste Instrumental » aux Victoires de la Musique Classique.

Stéphanie-Marie Degand se produit dans les meilleures salles et festivals européens, notamment aux côtés de Violaine Cochard, Christophe Rousset, Kristian Bezuidenhout, François-Frédéric Guy, Vahan Mardirossian, Vanessa Wagner, Marc Coppey, Emmanuelle Bertrand et Antoine Tamestit, et avec des orchestres historiques tels que la Chambre Phillharmonique, Le King’s Consort, Les Siècles ou Le Parlement de Musique.

Son disque-récital de Biber à Tanguy (Intrada 2002) a été chaleureusement accueilli par la Critique (ffff de Télérama). Elle a également gravé deux Concertos du Chevalier de St George (Assai) et le Concerto pour violon et orgue de Haydn avec Olivier Vernet (Ligia). En 2006 sont parus les Duos pour violon et alto de Mozart avec Pierre Franck (Ligia) ainsi que les « German Arias » pour soprano et violon de G.F.Haendel avec Carolyn Sampson et le King’s Consort (Hypérion). En 2008 les Sonates et Romances de Schumann avec O.Peyrebrune (Ligia) et en 2009 un récital consacré à Théodore Dubois avec Laurent Martin (Ligia). Un récital Mozart-Duphly (Violaine Cochard, clavecin) est paru en 2013 alors que le très attendu Concerto pour violon de Tchaikovski (sous la direction de Vahan Mardirossian) vient d’apparaitre chez les disquaires. En 2014 sortira un enregistrement des Sonates et Partitas pour violon seul de JS Bach. Stéphanie-Marie Degand est depuis 2007 assistante musicale du Concert d’Astrée, qu’elle a cofondé avec Emmanuelle Haim en 2001. Elle le dirige régulièrement dans des programmes instrumentaux, mais aussi l’Orchestre Philharmonique de Liège, le Jeune Orchestre Atlantique, Jeune Orchestre de Dijon Bourgogne…

Titulaire du CA, elle enseigne au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Stéphanie-Marie Degand se prépare actuellement à la direction d’orchestre recevant dans ce domaine les conseils de David Reiland. Elle est actuellement assistante musicale dans la production Mitridate de Mozart menée conjointement par le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et la Cité de la musique.
Elle joue deux magnifiques violons italiens (Catenari 1710 et Gennaro Gagliano 1756).

Stéphanie – Marie Degand sera en concert la 2e semaine du Festival 2015
Professeur du stage du 25 juillet au 1er août 2015