Anna Maria Barbara (violon)

annabAnna Maria BARBARA est diplômée de violon et de pédagogie de l’Académie de musique de Katowice en Pologne.
Elle a approfondi ses études avec Gaëtane Prouvost au Conservatoire du XVème arrondissement à Paris, puis avec Alexis Galpérine au CRR de Rueil-Malmaison (1er prix à l’unanimité) et au CRR de Boulogne-Billancourt dans la classe de perfectionnement.
En 2002, avec trois autres musiciennes, elle fonde le quatuor Miliné qui intègre ensuite la classe du quatuor Ysaÿe au CRR de Paris.
Anna est lauréate de concours internationaux : Prix d’honneur du Concours Léopold Bellan à Paris, 1er Prix du Concours international de Turin dans la catégorie « quatuor à cordes » avec le quatuor Miliné.
Elle a eu l’occasion de se produire au sein de plusieurs formations et orchestres, notamment : Orchestre de Chambre de Silésie, Orchestre de la Radio polonaise (NOSPR) à Katowice, ensemble 2e2m…
Anna est régulièrement invitée à jouer dans l’Orchestre Symphonique de Bretagne (OSB) à Rennes.
Elle partage sa vie professionnelle entre ses activités de concertiste et l’enseignement du violon au Conservatoire municipal de Paris 5e où elle occupe le poste de professeur.

Stéphanie-Marie Degand (Violon)

Stephanie-Marie Degand

Élève à Caen de Jean-Walter Audoli mais aussi d’Emmanuelle Haim, Stéphanie-Marie Degand est admise à l’unanimité en 1990 au Conservatoire de Paris dans la classe de Jacques Ghestem où elle fait un parcours original et remarqué (quatre 1ers prix et un cycle de perfectionnement en violon). Elle y fonde sa démarche actuelle en étudiant tant les répertoires romantique et contemporain que baroque et classique, se perfectionnant auprès de William Christie, Patrick Bismuth, Christophe Rousset et Christophe Coin.

Depuis Stéphanie-Marie Degand mène une carrière brillante et atypique. Soliste, récitaliste, chambriste mais aussi violon solo engagé, elle s’attache à rechercher les sonorités et les styles propres à chaque œuvre du vaste répertoire violonistique. Cette démarche artistique est régulièrement saluée : Grand Prix de l’Adami 95, 2ème Prix du Concours Ferrras-Barbizet 97, finaliste au concours Munich ARD 98, Révélation Classique au Midem 98, Lauréate de la Fondation Natexis 99 et Prix de la Sacem 2002. En 2005 elle est nommée Révélation « Soliste Instrumental » aux Victoires de la Musique Classique.

Stéphanie-Marie Degand se produit dans les meilleures salles et festivals européens, notamment aux côtés de Violaine Cochard, Christophe Rousset, Kristian Bezuidenhout, François-Frédéric Guy, Vahan Mardirossian, Vanessa Wagner, Marc Coppey, Emmanuelle Bertrand et Antoine Tamestit, et avec des orchestres historiques tels que la Chambre Phillharmonique, Le King’s Consort, Les Siècles ou Le Parlement de Musique.

Son disque-récital de Biber à Tanguy (Intrada 2002) a été chaleureusement accueilli par la Critique (ffff de Télérama). Elle a également gravé deux Concertos du Chevalier de St George (Assai) et le Concerto pour violon et orgue de Haydn avec Olivier Vernet (Ligia). En 2006 sont parus les Duos pour violon et alto de Mozart avec Pierre Franck (Ligia) ainsi que les « German Arias » pour soprano et violon de G.F.Haendel avec Carolyn Sampson et le King’s Consort (Hypérion). En 2008 les Sonates et Romances de Schumann avec O.Peyrebrune (Ligia) et en 2009 un récital consacré à Théodore Dubois avec Laurent Martin (Ligia). Un récital Mozart-Duphly (Violaine Cochard, clavecin) est paru en 2013 alors que le très attendu Concerto pour violon de Tchaikovski (sous la direction de Vahan Mardirossian) vient d’apparaitre chez les disquaires. En 2014 sortira un enregistrement des Sonates et Partitas pour violon seul de JS Bach. Stéphanie-Marie Degand est depuis 2007 assistante musicale du Concert d’Astrée, qu’elle a cofondé avec Emmanuelle Haim en 2001. Elle le dirige régulièrement dans des programmes instrumentaux, mais aussi l’Orchestre Philharmonique de Liège, le Jeune Orchestre Atlantique, Jeune Orchestre de Dijon Bourgogne…

Titulaire du CA, elle enseigne au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Stéphanie-Marie Degand se prépare actuellement à la direction d’orchestre recevant dans ce domaine les conseils de David Reiland. Elle est actuellement assistante musicale dans la production Mitridate de Mozart menée conjointement par le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et la Cité de la musique.
Elle joue deux magnifiques violons italiens (Catenari 1710 et Gennaro Gagliano 1756).

Stéphanie – Marie Degand sera
Professeur du stage du 25 juillet au 1er août 2020

Virginie Aster ( violon)

Virginie AsterVirginie Aster est diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et de l’Ecole Normale de Musique en violon, solfège, analyse et classes d’écriture.
Premier prix de violon, elle a enseigné au CNR de Paris ainsi qu’aux conservatoires d’Ozoir-la-Ferrière et Longjumeau en tant que professeur de violon et professeur de formation musicale.
Passionnée par l’enseignement, Virginie a mis au point une technique de maîtrise du trac pour les musiciens et chanteurs qu’elle dispense à l’Atelier du Trac à Boulogne-Billancourt.
Elle prépare ainsi pré-professionnels et professionnels aux concours, concerts… Elle est également intervenante pour la Cité de la Musique où elle anime l’atelier Se présenter sur scène.
Virginie Aster est également compositrice. Sous Influences, pour violon seul, est publié aux éditions L’Harmattan ainsi que le DVD Mouvements : concert, danse et vidéoTurbulence(s), pour violon et piano, a obtenu le Prix de composition « La Musique et la Mer » du Festival Mondial de l’Image Sous-Marine 2010. Elle a composé Substance pour flûte et trio à cordes pour l’Ensemble Hélios, Eve Noire pour violon et percussions africaines et achève actuellement Lingshan ou La Montagne de l’Âme, opéra de chambre adapté du roman éponyme de Gao Xingjian.
Virginie a fondé en 2010 l’Association ArTransversal.

Elle anime l’atelier du trac en groupe ou en cours individuel.

Dates de présence : du 25 juillet au 8 août 2015

site de Virginie Aster

Arielle Gill (violon/alto)

arielle gillProfesseur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris et au Conservatoire du XIIIe arrondissement, Arielle est également intervenante au CNSM de Paris pour la pédagogie des cordes, ainsi qu’à la Philharmonie de Paris dans le cadre de la formation professionnelle.
Formée en France (CRR de Boulogne-Billancourt, CNSM de Paris, Université Paris-Sorbonne) et en Israël (Jerusalem Music Center, Israel Arts & Science Academy), elle bénéficie de l’enseignement de grands pédagogues comme Haim Taub, Tabea Zimmermann, Bernard Greenhouse, Zakhar Bron, Daria Hovora, Michaël Hentz… A 16 ans, elle est choisie par Zubin Mehta pour jouer comme soliste avec l’Orchestre Philharmonique d’Israël.
Violoniste pendant 7 ans à l’orchestre de l’Opéra de Paris, titulaire des Certificats d’Aptitude à l’enseignement du violon et de l’alto, d’une Licence de Musicologie  et du Diplôme de Formation en violon au CNSMDP, Arielle s’est consacrée depuis 2004 à l’enseignement du violon, de l’alto et de la musique de chambre au Conservatoire du Val de Bièvre-Cachan puis au Conservatoire du IXe arrondissement de Paris et au Pôle Supérieur de Lille (accompagnement professionnel).
Chambriste passionnée, elle multiplie les projets et concerts de musique de chambre, au violon comme à l’alto. Elle joue un violon d’Emile Laurent (Paris, 1926), et l’alto Leone di Dio conçu pour elle sur mesure en 2012 par la luthière Yael Rosenblum (Crémone, Italie).

Dates de présence : du 18 juillet au 25 juillet ou jusqu’au 1er août 2015

Virginie Robilliard (Masterclass)

Virginie Robilliard“La technique et la maîtrise de la palette sonore de Mlle. Robilliard étaient impressionnantes et, dans les parties lyriques, elle produisait un son à la fois plein et mélodieux”. (Allan Kozinn, “The Arts”, THE NEW YORK TIMES)
Brillante lauréate à 17 ans du Grand Concours International Long-Thibaud et du Concours International d’Indianapolis, Virginie Robilliard poursuit une carrière de soliste internationale qui l’amène à se produire dans des salles prestigieuses: Carnegie Hall, Avery Fisher Hall à New York, la Salle Pleyel, le Théâtre des Champs-Élysées et la Salle Gaveau à Paris, ainsi que de nombreux théâtres en Asie, au Canada et en Amérique Latine.
En tant que soliste, elle est invitée avec les orchestres Philharmonique de Radio France, Symphonique de Saint-Pétersbourg, National de Lyon, Orchestre du Capitole de Toulouse, des Concerts Lamoureux, Symphonique Simón Bolívar, Symphonique d’Indianapolis, Philarmonique de Brooklyn, Symphonique de Salvador de Bahia, Philarmonique de Bogota, symphonique de Salta sous la direction de chefs tels que: Yuri Temirkanov, Sergiu Comissiona, Stanislaw Skrowaczewsy, Raymond Leppard, Pierre Dervaux, Emmanuel Krivine, Olivier Grangean, Pascal Verrot, François-Xavier Roth, Gilbert Amy, Yutaka Sado, Eduardo Marturet, Felipe Izcaray, Eduardo Diazmuñoz, Fabio Mechetti, Michael Christie, Ricardo Castro, Carlos Izcaray, entre autres.
A 19 ans, elle fait ses débuts à New York sous la direction de Stanislaw Skrowaczewski à Avery Fisher Hall, dans le 2è concerto de Bartòk, concert unanimement reconnu par la presse (The New York Times). Parmi ses nombreuses récompenses, elle est lauréate de l’action Philip Morris et obtient le Prix Spécial de la Fondation Samson François, la Bourse Lavoisier du Ministère des Affaires Étrangères et la Bourse de la Fondation de la Vocation.
Son intérêt pour la musique contemporaine l’a amené, avec le soutien de la Fondation Béracasa, à commander une Sonate pour violon seul, écrite par Paul Desenne, brillant compositeur vénézuélien. L’œuvre fut créée à Caracas (1998) et à Londres (1999). Deux années plus tard, elle lui commandera un concerto pour orchestre à cordes et violon, intitulé «les 2 saisons», en hommage à Vivaldi et au climat tropical. L’œuvre sera à nouveau très appréciée par la presse, (The New-York Times 2009).
Née en 1970 dans une famille de musiciens, Virginie Robilliard débute le violon à l’âge de quatre ans. Deux ans plus tard, elle entre au CNR de Lyon dans la classe d’Huguette Lombard.
Elle obtient à 17 ans un Premier Prix à l’unanimité avec félicitations du jury au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon, dans la classe de Jacques Ghestem et est diplômée en 1993 de la célèbre Juilliard School de New York dans la classe de Dorothy DeLay. Elle a enregistré avec son frère Bruno Robilliard les sonates de Schumann, Fauré et Robilliard éditées par XCP.
Elle a également enregistré un DVD dans les concertos de Tchaïkovsky et Brahms en »live » avec l’orchestre Municipal de Caracas sous la direction de Rodolfo Samglibeni. En 2010, Hungaroton édite son 1er CD en trio dans les œuvres de Brahms et Dvorak avec le pianiste Frédéric-Vaysse-Knitter et Peter Czabo au cello.
Virginie Robilliard a fondé une école de violon à Caracas, avec le soutien de la Fondation Mozarteum, où elle a résidé pendant 8 ans. Nombreux de ses talentueux élèves ont été accepté dans les conservatoires européens, (Genève, CNSM, Tibor Varga, Hanns Eisler et aussi Bloomington Indiana University…). Elle vit actuellement à Paris.

“Virginie Robilliard, dix sept ans, possède un talent sérieux et un style sans défaut”.
Jacques Lonchampt, Concours Jacques Thibaud, LE MONDE
“Her projection was excellent, as was her communicative impulse (Bartok Concerto No. 2)”.
Dennis D. Rooney, MUSICAL AMERICA
“La prestation de Virginie Robilliard fut superbe avec un admirable contrôle de l’archet”.
THE INDIANAPOLIS STAR

Virginie Robilliard vient d’être nommée professeur à la Haute Ecole de Musique de Lausanne en Suisse ou elle commencera ses activités en 2015.
Virginie Robilliard joue sur un splendide Jean-Baptiste Vuillaume de 1869.

Dates de présence : en cours d’actualisation

Site de l’artiste

Alexis Cardenas Masterclass improvisation

Alexis Cardenas.jpg 2Le violoniste vénézuélien, Alexis Cardenas, est lauréat de nombreux concours internationaux il est : Prix du public du Concours Tibor Varga (Sion, Suisse), 2e prix du Szering Henry (Mexique), 3e prix du Fritz Kreisler (Vienne, Autriche), 4e prix du Long-Thibaud (Paris, France), 2e prix du Concours de Montréal (Canada) et 1er prix dans la Compétition internationale de Douai (France). Né à Maracaibo, au Venezuela, en 1976, il a commencé ses études de violon à l’âge de 9 ans dans sa ville natale. Il interprète dés l’âge de 12 ans le Concerto pour violon N°2 en mi mineur de Félix Mendelssohn Bartholdy accompagné par l’Orchestre Symphonique de Maracaibo. Un an plus tard, il joue le Concerto pour violon et orchestre, op. 35 de Piotr Ilitch Tchaïkovski. Il poursuit ses études à la Julliard School of Music de New York avec Margaret Pardee, puis rentre dans la classe d’Olivier Charlier au Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris où il obtient son Premier Prix à l’unanimité en 1998. Il a poursuivi ses études universitaires (troisième cycle) avec les professeurs tels que Jean-Jacques Kantorow et Roland Daugareil.
Alexis Cardenas est un soliste et se produit aussi en musique de chambre en France, Italie, Espagne, Monaco, Etats-Unis, Amérique du Sud, Canada, Singapour, Hong Kong et au Japon. Il a joué comme invité avec de nombreux orchestres comme l’Orchestre Philharmonique de Monaco, le Simon Bolivar Orchestra of Venezuela, l’Orchestre Symphonique de Murcia en Espagne, I Musici de Montréal, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, et l’Orchestre symphonique de Vienne, entre autres avec les chefs tels que Marek Janowski, Pavel Kogan ou encore Gustavo Dudamel.

Il est un artiste aux multiples facettes à l’aise aussi dans le jazz ou la musique populaire. Il joue avec des artistes tels que Richard Galliano, Hamilton de Holanda, Didier Lockwood. En tant que chambriste il partage la scène avec Olivier Charlier, Gérard Caussé, Jean Marc Phillips-Varjabédian, Costa Yamandu, Pablo Ziegler et Lito Vitale.
Il est actuellement premier violon solo de l’Orchestre national d’Ile de France à Paris.
Il joue un violon d’Anibal Fagnola de 1948 prêté par Monsieur Nicolas Dufourcq.

Dates de présence : en cours d’actualisation

 

Rémi Crambes (violon /piano jazz)

Reěmi Peěristyle_01910

Didier Lockwood

« C’est impressionnant! On dirait un mélange de Zbigniu Seiffert ,de Lockwood Grappelli , mais surtout du Crambes!  Rémi Crambes est un des nouveaux grands violonistes de Jazz « 

Rémi Crambes commence le violon à l’âge de trois ans à l’école Suzuki dont la pédagogie est axée principalement sur l’apprentissage de l’instrument à l’oreille puis se perfectionne sous la tutelle du violoniste hongrois Tibor Varga. Diplômé du conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en violon jazz, du Prix de piano Jazz au CRR de Lyon, il a travaillé durant ses études avec Didier Lockwood, Riccardo Del Fra, Marc Ducret, Magic Malik, Daniel Humair, Akamoon, Dave Liebman, qui l’ont particulièrement marqué. La transversalité recherchée dans sa formation l’amène a étudié la musique indienne 2 ans dans la classe de Patrick Moutal.

           Ses apparitions au début des années 2000 sont très diversifiées allant des scènes européennes techno aux cotés de  » DJ », aux fesivals et clubs de jazz Français dans une formation swing aux côtés de guitaristes comme Tchavolo Schmidt, Angelo Debarre, David Reinhardt. Faisant partie dès l’éclosion du collectif musical lyonnais « le Grolektif », il se produit dans un style plus contemporain au côté de Mederick Collignon, Andy Emler, et fonde « Ichiaka » ( Coax et Onze heure Onze). Il participe a des créations transversales avec le quatuor Bela, Fantazio Jacques Higelin et Riccardo Del Fra.

         Invité par Jérôme Regard, il ouvre la première classe de jazz pour cordes dans un conservatoire en France au CRR de Lyon, et donne des master-Class au Festival Cordes & Pics, à l’Académie Les Arcs aux côtés de violonistes classiques et de musique du monde comme David Grimal, Jean-marc Phillips ( Trio Wanderer) Alexis Cardenas (Recoveco).

        Depuis 2010, il est invité en temps que soliste par l’ensemble de musique contemporain Op cit pour les enregistrements de  » Cité Folk », par le Big – Band  » Bigre » pour le disque  » les iceberg aussi », et sur le dernier album du Burkinabe Bebey Bissongo et se produit notamment avec Anne Paceo dans son groupe  » Triphase » pour des hommages à Coltrane. Il se produit en solo, « On the River », devant 10 000 personnes au Festival de Jazz de Turin au milieu du fleuve turinois.Lockwood et participe à un projet pédagogique avec Vincent Segal.

     Les projets en cours sont son nouveau trio  » Rémi Crambes Organ Trio » ( Wendlavim Zabsonré, Camille Thouvenot) dans la formation du célèbre PHL ( Ponty, Humair, Louis), l’enregistrement d’un disque avec des membres de  » Doigts de l’homme » dans le groupe ECCA ( Swing moderne). Ses « Scènes » ou  » Etudes  » pour violon et pédales, enregistrées en solo ( New Flash Comedy ), sont utilisées pour des spectacles de théâtre ou autres performances contemporaines.

Judith Grobla (violon)

judith_groblaNée en 1978, Judith choisit le violon à l’âge de six ans. Après une formation classique (Médaille d’or du CNR de Versailles, 2000), elle goûte aux joies de l’orchestre (Colonne, Poitou-Charentes, Tours, Nice) et se passionne pour le tango: membre de l’ensemble La Tinta (Prix Paris Jeunes Talents 2002), puis de diverses formations de tango: Les fleurs noires, Tangolazo, Barrio Sur. Elle participe au festival «Paris Banlieues Tango 2011», avec le pianiste argentin Gustavo Beytelmann.
Ayant une âme d’improvisatrice, elle multiplie les rencontres artistiques avec entre autres: le trio Corneloup, Joëlle Léandre, Alain Savouret. Elle crée pour la danse, avec la compagnie «Les Détours» (inauguration du LAAC de Dunkerque), et pour le théâtre (Compagnie du «Théâtre à Bretelles», à La Vieille Grille, à Paris) pour lesquels elle compose, improvise ou réalise des arrangements. Titulaire du diplôme d’Etat de violon (2003) et d’une maîtrise de musicologie (2005), elle enseigne actuellement le violon aux conservatoires du XIe et du XXe arrondissements, à Paris.

Dates de présence : du 3 août au 8 août 2015

Eve Adamopoulos (violon)

eveaTitulaire d’un 1er prix de violon et de musique de chambre au Conservatoire Royal de Bruxelles (classe d’André Gertler), Eve Adamopoulos a suivi des masterclasses au Mozartéum de Salzbourg, à la Hoschule Franz Liszt de Weimar, au colloque Bartok de Budapest et à l’Académie d’été de Nice. Violon solo ou 1er violon lors de remplacements dans de très nombreux orchestres en France, Hollande, Belgique et Etats-Unis.
Passionnée de musique de chambre, Eve Adamopoulos se produit en duo violon et piano avec Pascal Amoyel et Herbert du Plessis, en soliste et en récitals en Europe et aux Etats-Unis.
Sa carrière de concertiste s’accompagne d’une carrière d’enseignement. Elle a été professeur au conservatoire d’Izeghem en Belgique, puis à la National Cathedral School et à Saint-Alban de Washington DC. Elle est actuellement titulaire à la ville de Paris aux conservatoires des 5e et 6e arrondissements.
Membre de l’American String Teacher Association et de la Washington DC Federation of Musicians, Eve Adamopoulos joue un violon Matteo Gofriller (Venise -1732).

Dates de présences : semaine 1 et 2

Jean-Luc Richardoz (violon)

JL RichardozNé à Nimes, Jean-Luc Richardoz a débuté ses études musicales dans cette ville. A partir de 1980, il est élève de Pierre Amoyal puis dans la classe de Jean Jaquerod au Conservatoire de Lausanne.
Il y obtient un Prix de Virtuosité comprenant les épreuves instrumentales de violon, d’alto, de musique de chambre (classe d’Arpad Gerecz), ainsi que les épreuves théoriques d’harmonie, de
contrepoint et d’histoire de la musique.
Il se perfectionne ensuite auprès de professeurs des conservatoires de Moscou et Budapest : Geza Kapas, Sergei Kravtchenko (pour la pédagogie), Zinaida Gilels,Vladimir Spivakov.
Titulaire du C.A de violon, il enseigne depuis 1996 au C.R.D de Cachan.
Il poursuit par ailleurs une carrière de concertiste en tant que soliste en récital, musique de chambre et avec orchestre.
Il a créé plusieurs oeuvre pour violon écrites par des compositeurs de notre temps : Valery Arzoumanov, Virginie Aster, Staffan Bjorklund, Anthony Girard, Bruno Gousset, Albert Markov…

Date de Présence : en cours d’actualisation