David Galoustov (violon)

David Galoustov2Né en 1980 à Moscou, élève d’Alexandre Brussilovski il fait déjà preuve de talent comme finaliste du Concours International Yehudi Menuhin en 1993. En 1995, il est lauréat du concours international Les Jeunes Virtuoses à Kharkov. Tout jeune violoniste, il fait ses premières apparitions sur les médias français : France 2, France 5,  France Musique, France Culture. Yehudi Menuhin dit au public après avoir écouté David « Vous applaudissez parce qu’il vous a révélé son âme, et la vôtre ».

En 1997, il entre au CNSM de Paris dans la classe de Gérard Poulet tout en poursuivant des cours d’électro-acoustique, d’improvisation générative et de jazz. En 2001 obtenant le Diplôme de Formation Supérieur, il remporte la même année le Concours International Alexandre Glazounov à Paris. Boursier du prix Drouet Bourgeois, Lions Club, Festival Val de Charente, et notamment de la Banque Populaire-Natexis, David Galoustov se perfectionne à Moscou à la Fondation Rostropovitch en 2004. Il se produit également chez Les Nouveaux Virtuoses entre 2001 et 2007. Il enregistre chez le label Lyrinx, « …Il faut un certain courage pour enregistrer, quand on n’a que vingt ans, les œuvres qui firent les beaux jours de la jeunesse de Heifetz ! Pourtant cet enregistrement est émouvant…Il forme avec son pianiste un tandem soudé, attentif et surtout qui fait de la musique …André Guy de la revue Répertoire). Costin Cazaban lui décerne 4 étoiles dans Le Monde de la Musique. J.M.M., dans Diapason avec 4 diapasons dit : …Métrique rigoureuse, archet précis et intonation exemplaire, les moyens sont là indiscutablement.

Suite à sa rencontre avec Vladimir Cosma comme violon solo, il enregistre et reproduit les musiques du célèbre compositeur sous sa direction. Il s’est distingué à l’Opéra de Strasbourg, Les Serres d’Auteuil, la Salle Pleyel, Salle Gaveau, l’UNESCO à Paris, l’Opéra de Lille, la Salle Tchaïkovski (Moscou), Salle Molière de Lyon, l’Opéra de Limoges, le Palais du Luxembourg, l’Opéra de Kiev…

Entre 2005 et 2009 il travaille régulièrement à L’Orchestre Philharmonique de Paris, l’Orchestre National de France, l’Ensemble Orchestral, l’Orchestre du Capitole de Toulouse. Et en tant que violon solo dans l’Orchestre de la Nouvelle Europe.                      Discographie :2001 : Les œuvres de F. Kreisler, Paganini, Wieniawski, P.I. Tchaïkovski (Lyrinx) 2005 : Sonates de E. Grieg, Julien Gernay au piano (Lyrinx).

Crédit photographique : © Aurélie Vandenweghe

Emmanuelle Deaudon-Stanese (alto)

emma-stanese-couleurElle commence ses études musicales au Conservatoire National de Région de Versailles où elle obtient un premier prix de violon et de musique de chambre ; l’année suivante après un premier prix d’alto au Conservatoire National de Région de St Maur elle rentre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon où elle obtient un premier prix en 1994 dans la classe de T.Adamopoulos.

Elle part se perfectionner à New York à la Manhattan School of Music dans la classe de P. Zukerman et P.Kopec.

Titulaire depuis 1991 à l’orchestre des Concerts Lamoureux, elle participe également en tant qu’alto solo à différentes manifestations telles que la grande croisière musicale française sur le Danae et à plusieurs festivals en France et à l’étranger ainsi qu’à de nombreux concerts parisiens et tournées au sein d’orchestres tels que l’Orchestre National de France, le Nouvel Orchestre Philharmonique, l’Ensemble Orchestral de Paris et l’Opéra de Paris.

Membre de l’Orchestre Symphonique de la Garde Républicaine, elle a également une importante activité de chambriste (sonate et quatuor à cordes).

Elle est professeur aux conservatoires de Charenton, du Vésinet.

Crédit photographique : © Aurélie Vandenweghe

Sossie Jabakjourian (violoncelle)

sossie-jabakjourian-couleurNée au Liban, elle débute le violoncelle au Conservatoire National Supérieur de Musique de Beyrouth. A l’âge de dix-sept ans, elle quitte son pays natal pour la France, où elle se forme auprès de Christophe Roy. Elle obtient un Premier Prix en Violoncelle et Musique de chambre au CRD d’Evry.
Son intérêt pour la musique contemporaine et la musique baroque la conduiront à se former respectivement auprès des violoncellistes Pierre Strauch, soliste de l’Ensemble Intercontemporain, et Antoine Ladrette en violoncelle baroque.
Plus tard, elle se perfectionne auprès du prestigieux concertiste Lluis Claret, pendant deux ans.
Son double intérêt pour l’enseignement et les relations humaines, la conduiront très tôt à poursuivre des cycles de formations pédagogiques. Titulaire du Diplôme d’Etat, elle enseigne le violoncelle depuis 1989.

Parallèlement à l’enseignement, Sossie Jabakjourian se produit régulièrement en France et à l’étranger dans le cadre d’ensembles instrumentaux parisiens et de formations de musique de chambre.

Crédit photographique : © Aurélie Vandenweghe

Hélène Couvert (Piano)

helene_couvertPremier Prix du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Dominique Merlet. elle se perfectionne sur les rives du lac de Côme, à la fondation Theo Lieven où elle reçoit les conseils de Dimitri Bashkirov, Andreas Staier, Alicia de Larrocha et Leon Fleisher.
Elle se produit sur la scène de grands festivals – La Roque d’Anthéron, Piano en Valois, Festival de Radio France et de Montpellier, Piano aux Jacobins, Serres d’Auteuil… –, part en tournée aux Pays-Bas, en Espagne, à Hong Kong, en Lituanie, en Pologne et se produit en France avec entre autre l’Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Paul Mc Creesh, l’Orchestre d’Auvergne sous la direction d’Arie Van Beek, l’Orchestre Perpignan Méditérranée, l’Orchestre Symphonique d’Orléans… En musique de chambre, Hélène Couvert se produit régulièrement avec des partenaires privilégiés tels que la flûtiste Juliette Hurel, le violoncelliste Henri Demarquette…
Son premier disque solo consacré à Haydn sort en 2002 chez Zig-Zag Territoires. Suivra un disque Beethoven tout aussi exaltant – deux disques recompensés par un “Choc” du Monde de la Musique”, avant son récent album consacré à Janacek toujours chez Zig-Zag Territoires. En musique de chambre, elle a réalisé plusieurs disques pour Lyrinx, Naïve et Zig-Zag Territoires.
Hélène Couvert est titulaire du CA et enseigne au conservatoire de Courbevoie (92)

Francisco Gonzalez (Guitare)

pancho_gonzalez_vignFrancisco Gonzalez est né en Colombie. Son initiation musicale fut assurée par son père Francisco Gonzalez. Plus tard, il voyage au Mexique, où il réalise des travaux d’ethnomusicologie. Il entre à l’Ecole Nationale de Musique de l’Université Nationale Autonome du Mexique pour étudier la composition avec Juan A. Rosado et Rodolfo Halffter tout en se consacrant à l’étude de la guitare classique après sa rencontre avec Abel Carlevaro.

En 1982, il s’installe en France où il étudie la composition avec Katori Makino et la guitare classique avec Francis Verba au Conservatoire Paul Dukas de Paris. Il a donné des concerts comme guitariste dans tous les continents.

Francisco González a publié de nombreux écrits dans des revues spécialisées et a souvent donné des conférences sur la guitare et la musique d’Amérique latine. Il a réalisé de nombreux enregistrements, notamment avec l’Ensemble Recoveco, Roberto Alagna, Arielle Dombasle, Lila Downs, Jorge Lopez, etc. Ses compositions sont publiées par les Editions Henry Lemoine et les Editions Robert Martin.

Pierre Bluteau (Guitare)

pierre_bluteauUn parcours atypique pour ce flûtiste de formation, décidant de ne pas intégrer le conservatoire pour préférer l’enseignement guitaristique de son ancien professeur de flûte, lui même élève d’Ida Presti ; puis
glanant les diverses techniques de guitare existant au monde, pour les intégrer à la sienne propre.
Son maître mot en guitare, est d’abord de privilégier la musique. Seule l’approche globale de l’œuvre à jouer (histoire, origine, style, analyse rythmique et harmonique…) permet d’imposer une technique, de définir une ligne d’interprétation.
Il effectue de nombreux concerts dans le monde entier, seul ou dans des formations telles que Pachacamac, Alborada, Double Jeu …etc.
Compositeur, orchestrateur, il signe plus de 30 disques, de nombreuses musiques de films, séries d’animation, chansons, musiques de spectacles, oratorios, musique de chambre, musiques vocales.

Alexis Cardenas (violon)

Alexis Cardenas.jpg 2Le violoniste vénézuélien, Alexis Cardenas, est lauréat de nombreux concours internationaux il est : Prix du public du Concours Tibor Varga (Sion, Suisse), 2e prix du Szering Henry (Mexique), 3e prix du Fritz Kreisler (Vienne, Autriche), 4e prix du Long-Thibaud (Paris, France), 2e prix du Concours de Montréal (Canada) et 1er prix dans la Compétition internationale de Douai (France). Né à Maracaibo, au Venezuela, en 1976, il a commencé ses études de violon à l’âge de 9 ans dans sa ville natale. Il interprète dés l’âge de 12 ans le Concerto pour violon N°2 en mi mineur de Félix Mendelssohn Bartholdy accompagné par l’Orchestre Symphonique de Maracaibo. Un an plus tard, il joue le Concerto pour violon et orchestre, op. 35 de Piotr Ilitch Tchaïkovski. Il poursuit ses études à la Julliard School of Music de New York avec Margaret Pardee, puis rentre dans la classe d’Olivier Charlier au Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris où il obtient son Premier Prix à l’unanimité en 1998. Il a poursuivi ses études universitaires (troisième cycle) avec les professeurs tels que Jean-Jacques Kantorow et Roland Daugareil.
Alexis Cardenas est un soliste et se produit aussi en musique de chambre en France, Italie, Espagne, Monaco, Etats-Unis, Amérique du Sud, Canada, Singapour, Hong Kong et au Japon. Il a joué comme invité avec de nombreux orchestres comme l’Orchestre Philharmonique de Monaco, le Simon Bolivar Orchestra of Venezuela, l’Orchestre Symphonique de Murcia en Espagne, I Musici de Montréal, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, et l’Orchestre symphonique de Vienne, entre autres avec les chefs tels que Marek Janowski, Pavel Kogan ou encore Gustavo Dudamel.

Il est un artiste aux multiples facettes à l’aise aussi dans le jazz ou la musique populaire. Il joue avec des artistes tels que Richard Galliano, Hamilton de Holanda, Didier Lockwood. En tant que chambriste il partage la scène avec Olivier Charlier, Gérard Caussé, Jean Marc Phillips-Varjabédian, Costa Yamandu, Pablo Ziegler et Lito Vitale.
Il est actuellement premier violon solo de l’Orchestre national d’Ile de France à Paris.
Il joue un violon d’Anibal Fagnola de 1948 prêté par Monsieur Nicolas Dufourcq.

 

Vincent Ségal (violoncelle)

vincent_segalVincent Segal est un violoncelliste vivant à Paris. Après des études classiques au Conservatoire National Supérieur de Lyon il s’immerge dans une grande variété de style
comme le Jazz, le Rock,les musiques traditionnelles et le Folk. En 1999 il forme le duo Bumcello avec Cyril Atef avec lequel il a enregistré 6 albums. En 2006 Bumcello obtient une
Victoire de la musique dans la catégorie Dance / Electro. Vincent Ségal a joué et enregistré
avec de nombreux artistes dont Blackalicious, Nana Vasconcelos, Césaria Evora, Sting, Elvis Costello, Alexandre Desplat, Marianne Faithfull. En 2009 il enregistre avec le joueur de kora Ballaké Sissoko l’album duo « chamber music », Victoire du Jazz en 2010, élu par le Monde, la NPR, le Guardian et le Wall Street Journal dans les 10 albums de l’année.

Discographie (non exhaustive):
– Elvis Costello Participation à l’album “cruel smile” (2003, Island Records).
– Glenn Ferris Trio. Trois Albums: “Refugees”, “Flesh and Stone”, “Face Lift” (Enja Records).
– François Merville Quintet. “La part de l’ombre” (Emouvance, Harmonia Mundi).
– Dick Annegarn. “Dick Annegarn au Cirque d’Hiver” (Tôt ou Tard, Warner).
– Traffic Quartet. “Un héros très discret”, musique du film de Jacques Audiard.
– Urban Mood. “Urban Mood” (Night and Day).
– Cesaria Evora. “Cabo Verde” (BMG).
– Carlinhos Brown. “AlphaGamabetiZado” (EMI Odéon, Delabel).

Crédit photographique : © Thierry Arditti

Elsa Cantor (Piano)

elsacAprès avoir achevé des cursus de piano, musique de chambre, solfège, analyse, écriture et histoire de la musique, Elsa Cantor s’est spécialisée dans l’accompagnement au piano en intégrant la classe de Christophe Simonet au Conservatoire à Rayonnement Régional
de Lille. Elle y apprend également le clavecin et le pianoforte.
Elle s’intéresse particulièrement à l’accompagnement vocal : elle a accompagné plusieurs chœurs, ainsi que plusieurs classes de chant.
Elle travaille très régulièrement avec Marianne Seleskovitch. Leur plaisir de jouer ensemble et leur intérêt commun pour l’enseignement donne à ce duo une complicité évidente.